Vous êtes ici

Comprendre Natura 2000 en mer

 

Natura 2000 est un réseau écologique européen de sites naturels ou semi-naturels identifiés pour leurs richesses environnementales. Cette démarche ambitieuse, initiée en 1992, a pour objectif de créer un réseau cohérent et représentatif de sites écologiques permettant ainsi de conserver la diversité biologique des territoires européens.

                                             

 

La constitution du réseau Natura 2000 est issue de la mise en œuvre de deux directives européennes, établissant un cadre commun pour l’ensemble des États membres de l’Union européenne :

  • La directive Oiseaux 2009/147/CE (abrogeant la directive 79/409/CEE) du 30 novembre 2009, concernant la conservation des oiseaux sauvages. Elle est à l'origine de la création des Zones de Protection Spéciales (ZPS).
  •  La directive Habitats Faune Flore 92/43/CEE du 21 mai 1992, concernant la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages. A partir de la sélection de sites d'importance communautaire (SIC), elle prévoit la création des Zones Spéciales de Conservation (ZSC), dont la désignation est justifiée par les listes d'habitats et espèces d'intérêt communautaire inscrites respectivement aux annexes I et II de la directive.

Un site Natura 2000 peut être désigné au titre de l'une ou l'autre de ces directives, ou conjointement pour ces deux textes.

 

Initialement terrestre, le réseau s'est étendu au milieu marin en 2008, afin de répondre aux exigences internationales de protection du milieu marin et de contribuer à la préservation d'écosystèmes variés, encore peu dotés d'outils de protection.

 

La mise en oeuvre de la démarche Natura 2000 prévoit pour chaque site l'élaboration d'un document d'objectifs (DOCOB), véritable plan de gestion. Il doit permettre de dresser un diagnostic complet et d'établir un plan d'action afin d'atteindre les objectifs de préservation de la diversité biologique fixés par l'Union européenne.

 

Les mesures qui seront prises, visant à assurer le maintien ou le rétablissement d'un état de conservation favorable, doivent cependant tenir compte des exigences économiques, sociales et culturelles, ainsi que des particularités régionales et locales (article 2, Directive 92/43 du 21 mai 1992). Les usagers sont ainsi au coeur du dispositif et, à travers des phases de concertation, sont amenés à participer à la démarche.

 

Retrouvez davantage d'informations sur le portail Natura 2000 consacré à la démarche.